Menu

Créer un nouveau projet

Titre du nouveau projet

Mes projets

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer votre moodboard ?

Non Oui

Mon mot de passe

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Entrez l’adresse e-mail indiquée au moment de la création de votre compte. Vous recevrez un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Le format de votre email est incorrect Veuillez renseigner ce champs obligatoire
Un e-mail de réinitialisation vous a été envoyé.

Panier

Votre panier est vide

Besoin d'aide

Notre service client est disponible pour vous aider du lundi au vendredi de 09h à 18h. Si vous avez des questions, vous pouvez nous envoyer un mail..

Un trésor français

La Maison Le Manach représente la quintessence même du style français, subtil mélange entre tradition française et exotisme. Elle puise son inspiration dans les soies d’Extrême-Orient et d’Asie centrale, dans les cotonnades imprimées du 18e siècle mais aussi dans la période Art déco et ses motifs éthniques.

Les origines

Manufacture d’étoffes de soie, fondée en 1829 par Eugène Fey et Charles Martin, différents associés se succèdent à sa direction au 19eme siècle. Georges Le Manach, dont le nom reste aujourd’hui encore attaché à la marque, intègre la Maison en 1906 et participe activement à son développement et à son rayonnement. Après avoir été dirigée par la même famille durant cinq générations, Le Manach est rachetée par Pierre Frey en 2014.

L'histoire

1829

Création de la "Manufacture des Trois Tours"

Eugène Fey et Charles Martin décident d’installer une manufacture de soieries à Tours, dans un ancien relais de poste du 18e siècle. Ils intégrent dans l’atelier toutes les étapes de fabrication d’une étoffe - filage, tissage, teinture - et produisent brocatelles, damas, lampas qui rivalisent avec les plus belles étoffes lyonnaises. 

1849 - 1863

Le temps des récompenses

La Manufacture obtient maintes récompenses lors des expositions universelles de 1849, 1855 et 1863, portant haut l’idée du beau. Ses étoffes habillent alors de très nombreuses demeures historiques et châteaux parmi lesquels ceux de Compiègne, Fontainebleau, Versailles, Vaux le Vicomte etc.

1875

Acquisition d’archives

Sous le Second Empire, Le Manach acquiert de nombreuses archives textiles afin de stimuler sa création et son sens de l'innovation. La Maison met ainsi, à nouveau, en œuvre des techniques quelques peu oubliées et fait redécouvrir un artisanat précieux.

1894

Les premiers imprimés

Jusqu’alors spécialisés dans la soie, messieurs Démonté et Poirier, dirigeants de la Maison à cette époque, décident de diversifier l’offre de la Maison en éditant des imprimés sur percale et en se lançant dans des impressions sur chaîne.

1906

Georges Le Manach

Associé de monsieur Démonté, Georges Le Manach épousa sa fille et fait basculer la Maison dans la modernité. Il met au point des Toiles de Tours et  fait preuve d'une nouvelle approche créative tournée vers les collaborations avec des décorateurs-ensembliers, notamment René Prou. 

1928

"Les Toiles de Tours" ou l'avant-gardisme

C'est le nom que Georges Le Manach donne au nouveau type de jacquard qu'il met au point dans les années 1920. A l'occasion de l'Exposition Coloniale, il présente une collection d'inspiration africaine, puis une seconde d’esprit géométrique. Fort de ce succès, il va plus loin et transpose un grand nombre de velours et brocatelles classiques en fibranne et en coton. 

2014

Pierre Frey acquiert Le Manach

Très attaché à l’héritage du patrimoine textile français, la Maison Pierre Frey décide de se porter acquéreur de Le Manach et sauvegarde alors le fonds patrimonial de ce bastion de savoir-faire uniques.  Le Manach reprend vie dans le respect de son histoire et la magie de ses produits. 

2018

Olivier Joannen, un tisseur à bras décoré

La Maison Pierre Frey valorise les savoir-faire d'exception et entraine Olivier Joannen, tisseur à bras chez Le Manach, dans l'aventure de la relance. Nommé Chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres, il est décoré en novembre 2018 par le ministre de la culture.

Le Manach aujourd’hui

Méconnue du grand public, Le Manach est adulée par les esthètes. Les toiles de tours sont réinventées en sur-mesure ou via des colorations inédites, le velours léopard tissé à bras remporte toujours un immense succès et les archives se déclinent en papiers peints somptueux fabriqués dans les règles de l'Art.

Les archives

Le fonds patrimonial de la Maison Pierre Frey rassemble plus de 6500 documents et archives Le Manach, du 16e siècle à aujourd'hui. Cette collection, composée de textiles, mises en carte, dessins, témoigne de la qualité des réalisations de cette illustre Maison et offre une source d'inspiration illimitée pour le studio de création et nos clients décorateurs.

Vous devez être connecté pour ajouter une image dans votre moodboard.
Se connecter

Vous devez être connecté pour ajouter une image dans votre moodboard.
Se connecter