Menu
Créer un nouveau projet
Titre du nouveau projet
Mes projets

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer votre moodboard ?

Non Oui

Mon mot de passe

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Entrez l’adresse e-mail indiquée au moment de la création de votre compte. Vous recevrez un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Le format de votre email est incorrect Veuillez renseigner ce champs obligatoire
Un e-mail de réinitialisation vous a été envoyé.
Panier
Votre panier est vide
Besoin d'aide

Notre service client est disponible pour vous aider du lundi au vendredi de 09h à 18h. Si vous avez des questions, vous pouvez nous envoyer un mail..

Le 47

Vous devez être connecté pour ajouter une image dans votre moodboard.
Se connecter

Le 47 rue des Petits champs

Découvrons l’histoire du 47, lieu emblématique pour Pierre Frey qui, après des débuts rue des Jeûneurs, s’installa au 47, rue des Petits champs en 1937 pour ne plus jamais en bouger.

 

Vous devez être connecté pour ajouter une image dans votre moodboard.
Se connecter

  

  

Giovanni Battista Lulli

Les immeubles mitoyens du 45 et 47, rue des Petits Champs furent édifiés entre 1671 et 1682 sur commande de  Giovanni Battista Lulli, surintendant de la musique royale. Construit par l’architecte du roi, Daniel Gittard, élève de Louis Le Vau, ces deux bâtiments se trouvent à proximité du Louvre et du Palais-Royal où se trouve l’académie royale de musique.

Le premier servit à Lulli de résidence principale. En levant la tête, on peut encore découvrir certains éléments décoratifs de la façade qui rappellent l’activité de son illustre propriétaire.

Le second, siège actuel  de la Maison Pierre Frey, était connu sous le nom de « maison de rapport » et était destiné à la location. Lulli le louait pour 1600 livres l’an. Un conseiller du roi au parlement, la Baronne de Thoré et même la Marquise de Saint-Germain Beaupré y aurait résidé.

Vous devez être connecté pour ajouter une image dans votre moodboard.
Se connecter

Trompe-l’œil et pierre de taille

La façade est caractéristique des plus belles architectures classiques du 17e siècle. En pierre de taille, elle se déploie sur cinq niveaux visibles et le dernier légèrement en retrait. Le premier niveau est constitué d’un trompe l’œil de bossages, rappel du premier niveau de l’habitation principale de Lulli et des plus beaux palais florentins du quattrocento. Cette pratique est courante au 17e siècle. Les faux-joints étaient peints dans une couleur un peu plus foncée pour rythmer la façade et imiter l’élégance de la pierre de taille. La symétrie axiale est marquée par une porte cochère surmontée d’un claveau d’arc. A l’origine, cette porte donnait accès à une cour intérieure qui a aujourd’hui disparu.

Vous devez être connecté pour ajouter une image dans votre moodboard.
Se connecter

 
Le classicisme à la française

A cette époque, l’architecture est plus qu’un projet d’habitation, elle se doit comme tous les Arts de servir la gloire de la France. Daniel Gittard renoue avec l’esthétique antique et compose une façade régulière tout en équilibre. Les niveaux supérieurs présentent des murs lisses en pierre de taille, marqués par des lignes droites qui lui confèrent une belle sobriété. Les étages nobles sont percés de larges ouvertures qui laissent amplement pénétrer la lumière. Le travail sur les garde-fous est un bel exemple de l’art de la ferronnerie de l’époque.

Vous devez être connecté pour ajouter une image dans votre moodboard.
Se connecter

L'Escalier

Poussons la porte cochère de cet immeuble pour découvrir l’histoire de ce lieu qui n’a cessé de se réinventer au gré des évolutions de la Maison. Pierre Frey occupe tout d’abord le premier étage avant de devenir petit à petit, propriétaire de l’immeuble dans sa totalité. Les espaces connurent différents usages : showroom, bureaux, boutiques d’accessoires au rez-de-chaussée pour devenir aujourd’hui le siège social de la Maison.

L’escalier en bois a survécu aux vicissitudes du temps. S’élevant sur la gauche dans l’ancienne cour, il dessert tous les étages. La rampe en fer forgé présente un motif simple et élégant. Chaque palier est composé d’un sol en tomettes au motif géométrique.

Vous devez être connecté pour ajouter une image dans votre moodboard.
Se connecter

Le 47 est plus qu’une adresse, il fait partie de notre identité !

Vous devez être connecté pour ajouter une image dans votre moodboard.
Se connecter